Bricolage d'extérieur

Signaler son chantier pour plus de sécurité !

signalement-chantier

Actuellement, un trop grand nombre de chantiers provoquent des accidents, plus ou moins graves. C’est pourquoi, si vous travaillez en ce moment sur un chantier, vous devez prendre au sérieux le côté sécurité. Plus votre chantier sera sécurisé et plus il répondra aux normes en vigueur, plus les risques d’incidents, d’accidents seront réduits !

Le rôle de la signalisation

Dans un premier temps, il est nécessaire de rappeler le rôle de la signalisation temporaire. Son but majeur est d’avertir, guider et inciter les usagers à modifier leur comportement face à une situation inhabituelle. En effet, durant votre chantier, vous allez probablement devoir empiéter sur les voies piétonnes (début de passage piétons,  trottoirs,…), les individus seront donc obligés de détourner les éventuels obstacles et marcher quelques mètres sur la route, par exemple. Il est donc primordial qu’elle soit correctement implantée pour que les usagers la respectent.

Toutefois, afin de rendre la signalisation temporaire efficace; elle doit être adaptée, cohérent et mise en avant afin d’être lisible de tous et suffisamment tôt !

  • Une signalisation cohérente

La signalisation temporaire ne doit pas aller à l’encontre de la signalisation permanente. C’est pourquoi, si une confusion ou contradiction est possible, pensez à faire cacher temporairement la signalisation permanente actuelle.

  • Une signalisation lisible

Une signalisation lisible est avant toute chose une signalisation visible de loin et par tous, que ce soit les véhicules ou les piétons (et les travailleurs de votre chantier par la même occasion).

Pour cela, vos panneaux de signalisation temporaires doivent être :

  • judicieusement implantés : relativement hauts, non cachés par d’éventuels panneaux, arbres,…
  • en quantité raisonnable : éviter d’accumuler plus de 2 panneaux de signalisation au même endroit
  • propres, en bon état et conformes aux normes en vigueur.

Les conditions d’installation

Lorsque vous allez mettre en place votre signalisation temporaire, n’oubliez que vous allez pendant un certain modifier la signalisation actuelle et donc les habitudes des individus. Pour cela, vous devez vous munir au préalable d’un arrêté de circulation.

Il faut aussi savoir, que lors de l’ajout d’une signalisation temporaire, c’est le propriétaire du chantier qui en est le responsable.

La mise en place d’une signalisation temporaire modifiant la signalisation permanente de prescription nécessite que l’on soit en possession d’un arrêté de circulation.
L’entreprise reste responsable du maintien de la signalisation tout au long du chantier.

Comment obtenir son arrêté de circulation

L’arrêté de circulation vous est délivré par le gestionnaire de la voie publique sur laquelle vous désirez placer votre signalisation temporaire. Cet arrêté est un document assurant la protection juridique de l’entreprise. Cet arrêté donne l’autorisation de modifier la signalisation permanente et d’installer une signalisation temporaire.
Dans ce document, vous trouverez d’indiqué les règles de circulation et de stationnement au droit de votre chantier. En conséquence, il définit le type de signalisation temporaire adéquat (panneaux, emplacement…). Il sert de référence au règlement de voirie propre à chaque commune.
Cet arrêté peut être réalisé de façon permanente ou provisoire.
Dans le cas d’un chantier sur une voie communale avec une déviation sur une route départementale, la demande doit être adressée aux deux gestionnaires, ce qui implique un arrêté conjoint.
Une copie de cet arrêté sera apposée en amont et en aval du chantier.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en mains, vous pouvez rendre votre chantier le plus sécurisé que possible et ainsi assurer la protection de vos employés présents au sein même du chantier mais aussi des individus passant autour de ce dernier, que ce soit à pieds ou en voiture !

Leave a Comment

Powered by themekiller.com